La Cale 2 l'Île
La Cale 2 l'Île

THÉTIS

Description

Un canot Bas-Indrais

Un canot de pêche en Loire

Thétis, en 2005, après sa première restauration

Ce bateau est représentatif des derniers canots basse-indrais. Il fut construit en 1958 par Auguste Carré, constructeur de canots à Bouguenais pour M. Chauvet, pêcheur professionnel basé au Pellerin (44).

Il a été exclusivement réservé à l'activité professionnelle de son propriétaire.

Celui-ci l'a conservé jusqu'en avril 1995, date à laquelle le bateau a été radié de l'effectif des navires de pêche. M. Chauvet a alors décidé d'en faire don. Dans un premier temps, l'association Culturelle du Canal Maritime de la Basse-Loire (ACCAM) devait en être destinataire, finalement, il l'a cédé à "La Cale 2 l'Île" au début de 1999.

 

Pour le rendre navigable, celle-ci a entrepris un gros travail de restauration. Il a fallu remplacer certains bordés, améliorer l'étanchéité en plusieurs endroits, boucher les prises d'eau non utilisées et enfin s'assurer de la navigabilité afin d'obtenir l'approbation du Centre de Sécurité des Navires. Aujourd'hui, son usage est consacré à la plaisance en Loire et dans l'Estuaire, dans un cadre associatif.

 

La première restauration s'est trouvée incomplète puisqu'il faut, aujourd'hui tout reprendre comme le montrent les photos.

Caractéristiques

Thétis au sec sur ses béquilles

- moteur : Beta Marine de 20 CV
- matériau : chêne
- longueur de coque : 6,19 m
- largeur : 2,32 m
- jauge brute : 2,97 tonneaux
- déplacement lège : 1194 kg

Histoire

Régate sur la Loire entre yacht de plaisance et un basse-indrais portant toute sa toile

Alors que ces bateaux étaient très répandus dans tout l'estuaire de la Loire au début du XXe siècle, jusqu'à la deuxième guerre mondiale, il en reste aujourd'hui moins d'une dizaine à naviguer.

Les canots basse-Indrais (construits, ou non, à Bouguenais) sont typiques des bateaux de pêche de la Basse Loire. Ces canots étaient utilisés notamment pour la pêche à la civelle et à l'anguille.

 

A l'origine, ils étaient propulsés à la rame et à la voile (misaine au tiers pour le travail, à laquelle étaient ajoutés, les jours de régate, un hunier ou flèche et un foc tangonné sur un bout-dehors ou, le plus souvent, sur une simple perche de bois).

 

Plus tard ces bateaux ont été motorisés mais l'usage de la misaine est resté très utilisé aux allures portantes.

 

Nous contacter

 

Pour nous contacter, utilisez le formulaire ci-dessous

Devenir membre

 

Pour devenir membre, utilisezle bouton ci-dessous

S'abonner à la lettre d'info

Pour vous abonner à la lettre d'info des adhérents utilisez le bouton ci-dessous

Pour nous trouver

La Cale 2 de l'Île
Hangar 31

Quai des Antilles
44200 Nantes

 

Téléphone : 02 40 12 09 87‎

Nos heures d'ouverture

du mardi au samedi

de 9 h 30 à 18 h

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© La Cale 2 l'Île